Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 15:38

Interdits en France en 2009 pour être autorisés de nouveau quelques mois après par le Conseil d'Etat, il semblerait que ce soit la fin de ces petits mais apparemment dangereux flacons.

Poppers: qu'est-ce donc?

Les poppers sont des vasodilatateurs (à base de nitrites de pentyle, butyle, amyle ou propyle).

Découverts par un pharmacien français en 1884, leur utilisation médicale à intérêt cardiologique dévie dans les seventies notamment dans les milieux homosexuels (on se souvient entre autre de cette scène dans Pédale Douce avec les plateaux de poppers), censés faciliter la dilatation anale. Ces dernières années, la consommation de ces produits s'est répandue chez les jeunes tant pour optimiser les relations sexuelles que lors de soirées pour l'impression de "bien-être".

Sniffés sous leur forme basique ou aromatisée, ils provoquent principalement, euphorie, excitation, bouffées de chaleur et désinhibition durant quelques minutes voire quelques secondes.

Les risques

L'Afssaps (l'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a alerté le ministère de la santé (pour la enième fois !) : l'inhalation des vapeurs de poppers peut occasionner, en plus des effets indésirables brefs tels que les maux de têtes, nausées, vasodilatation, hypotension, tachycardie, croûtes jaunâtres sous les ailes du nez ou vertiges ; des effets désastreux à moyen ou long terme : asthme, dépression respiratoire, pertes visuelles, coma, malaises ou hémolyse.

Pire encore, associés à une prise de Viagra, ils pourraient être responsable de problèmes cardiaques graves allant jusqu'à entraîner la mort.

L'Interdiction

Alerté, le ministère de la santé, qui avait interdit la vente des poppers à base de nitrites pentyle ou de butyle quelques années auparavant (1990), a décidé d'interdire celle des petites fioles restantes sur le marché par l'Article 1 de l'arrêté du 29 juin 2011, en vigueur depuis le 8 juillet 2011.

La MILDT (mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie) se félicite de cette victoire.

Selon le ministère de le santé, sur 940 personnes ayant consommé des poppers, on a relevé un peu moins de 150 cas graves et six décès.

Un exemple de poppers

Partager cet article

Repost 0
Published by Florian Jr. Tisserand - dans Santé
commenter cet article

commentaires

hans 12/04/2014 14:17

We want to indicate compliment for your pharmacy.
We use these poppers and we feel very good and strong ...

Présentation

  • : Le blog de Florian Jr. Tisserand
  • Le blog de Florian Jr. Tisserand
  • : Tout ce qu'il y a savoir sur ce que vous ne savez peut-être pas.
  • Contact

Profil

  • Florian Jr. Tisserand
  • Etudiant en Thanatopraxie
  • Etudiant en Thanatopraxie

Archives

Catégories