Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 15:51

La Tour de Pise ou torre di Pisa (or Tower of Pisa in english) es un monument en Italie dont la visite est incontournable. La tour penchée de Pise, située en Toscane, fut construite - ou du moins ses bases - le 9 août 1173, construction qui s'acheva en 1372. Elle est localisée sur la place des Miracles. Fragile, elle a connu de nombreux travaux et en connaît encore à l'heure actuelle, responsables également de la variation de son inclinaison. Depuis 2001, sa visite est de nouveau autorisée.

Histoire

Un monument penché

Située en plein cœur de l'Italie, la Tour de Pise est un campanile de cathédrale. Elle est surtout connue pour son inclinaison dont les raisons restent encore inconnues (cela peut être dû soit à une erreur lors de la construction ou à un terrain trop meuble à cause de la présence importante de marne). Elle forme avec le sol un angle proche de 4°.

Légende

Une légende datant du XVIème siècle raconte que la découverte de Galilée sur la vitesse de chute de différents corps aurait été faite depuis le sommet de la tour (la vitesse de chute de divers corps est la même quel que soit la masse du corps), ce qui invalida l'hypothèse d'Aristote.

Architecture

Description

Creuse, haute d'environ 56m et possédant un diamètre intérieur de 7,4m et extérieur de 15,5m, la Tour de Pise, de style roman, est composée de huit étages et pèserait plus de 14000t. Elle a été bâtie par-dessus une villa datant du IIIème siècle, qui avait été érigée sur une nécropole romaine.

Son escalier dispose de 293 marches et il est en colimaçon. À chaque étage, des sculptures et des colonnes de marbre ornent le monument, mais elles servent également de support.

Travaux

Les trois premiers étages furent construits entre 1173 et 1178. L'inclinaison était déjà visible. Les travaux reprirent en 1272 au cours desquels on posa les quatrième, cinquième, sixième et septième étages. Le dernier étage, où on trouve les cloches, fut bâti en 1372.

De 1350 à nos jours, son angle d'inclinaison a énormément varié (de 1,5° à 5,66° maximum). Les différents travaux menés durant cette période (cryogénie, construction d'un bassin, pose d'une armature et de piliers) pour tenter de redresser la tour et de la stabiliser en sont notamment responsables.

Téléscopique

Des travaux vont être entrepris afin d'alléger le monument. Les obstacles obstruant chaque étage vont être enlevés et le ciel sera visible depuis l'intérieur de la Torre di Pisa (comme avant 1935).

Visites

Interrompue entre 1990 et 2001, la visite de la Tour de Pise est une expérience à part entière. Vous pourrez grimper en haut de cette tour aux marches irrégulières par groupe de trente personnes. La visite dure entre vingt et trente minutes et coûte 18€ (prix constaté en août 2014).

Tour de Pise
Repost 0
Published by Florian Jr. Tisserand - dans Patrimoine
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 15:16

Ahmed Ier Bey accède au titre de bey de Tunis à la mort de son père en 1837. Souverain modernisateur, on lui doit l'abolition de l'esclavage en Tunisie et la création de l'école polytechnique de Tunis. Il décède en mai 1855.

Le titre de bey de Tunis

Un nouveau bey

Ahmed Ier Bey est né en décembre 1806 à Tunis en Tunisie. Il est le fils de Moustapha Bey, bey de Tunis de la dynastie des Husseinites durant deux ans et demi. Le bey de Tunis est à la base un préfet de l'empire ottoman à Tunis étant quasi-indépendant du sultan puis est devenu le souverain d'une monarchie. Le 10 octobre 1837, à la mort de son père, Ahmed Ier accède à ce titre et reçoit de Mahmud II, sultan ottoman de l'époque, le firman d'investiture (décret) et les insignes de bey.

L'investiture

Cette cérémonie d'investiture se déroule en mai 1838 où on lui remet le sabre d'honneur et le caftan en présence de cavaliers et sous l'acclamation des gens de la capitale. Ce même mois on lui offre deux géorgiennes et des pièces de canons et il obtient le grade de général de la division de l'armée. Il monte au grade de maréchal en 1840 pour renforcer les liens avec le sultan.

Ahmed, le modernisateur

Une tolérance beylicale

Il décide peu de temps après être devenu bey la création de l'école polytechnique du Bardo.

Se montrant comme un souverain tolérant, il autorise en 1845 l'agrandissement d'une église catholique.

Un an plus tard, il reçoit le fils du roi de France Louis-Philippe et partira l'année suivante en France à Paris. Ce voyage déplaît beaucoup au suzerain ottoman, Abdülmecit Ier, qui s'aperçoit que le bey prend de plus en plus d'autonomie.

Un réformateur

Le bey de Tunis décide alors à son retour d'imiter le système des pays européens mais est fortement critiqué sur les travaux de rénovation de Tunis qui n'avancent pas (exceptés ceux concernant la mosquée et Bab El Bhar, une des portes de la médina de Tunis).

En janvier 1846, il proclame l'abolition de l'esclavage en Tunisie.

Ahmed Ier se veut réformateur, surtout en ce qui concerne l'économie et le milieu militaire, mais avec peu de succès.

Vie privée et mort

Ahmed Ier est l'un des seuls beys de la dynastie des Husseinites à ne pas disposer d'un harem, il a une femme, Lalla Amina Menana Beya et une concubine. Il préfère offrir les femmes qu'on lui donne comme cadeaux à ses courtisans. Il a eu deux enfants, décédés en bas âge, et c'est pourquoi, à sa mort, le 30 mai 1855 à La Goulette, son cousin, Mohammed Bey, lui succède.

Il est enterré au mausolée dans la médina de Tunis.

Ahmed Ier Bey
Repost 0
Published by Florian Jr. Tisserand - dans Patrimoine
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Florian Jr. Tisserand
  • Le blog de Florian Jr. Tisserand
  • : Tout ce qu'il y a savoir sur ce que vous ne savez peut-être pas.
  • Contact

Profil

  • Florian Jr. Tisserand
  • Etudiant en Thanatopraxie
  • Etudiant en Thanatopraxie

Archives

Catégories